De croiser Tai-Luc, jeune Géronimo en 79, a assurément changé de manière définitive, le sens de la vie des toutes premières recrues du “Détachement Féminin Rouge” à l'origine de(s) Clandestines. 

front page
Tai-luc
LSD
Jukebox
(f)i(l)mages
Trafic
Backstage

 

 

 riqi  uk-flag  drapeau-espagnol

  chinese-army-wuhan-flag-1911-1928.svg

 drapeau_basque

 

 

 

tai-luc-vinyle-jukebox

 

 

Disquaires et plateformes

 

 

 
iris_p
 
 
 

 

 

 

 motif-tshirtsans_cadre

 

 

 

 

 

 affiche-tai-luc










thumb_impur01a














 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

couv_weblivre
 
front page
Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

 

Les Toits du Palace est disponible en cd et en vinyle  chez tous les disquaires qui veulent bien en acheter !  On peut  leur donner notre adresse de contact (irfc2014(at)gmail.com) et  leur passer commande ! 

on peut aussi commander par correspondance

en cliquant ici  

 

flyer_la_souris_concerts_marseille_paris.jpg

 

<iframe frameBorder="0" scrolling="no" xsrc="http://www.lasourisdeglinguee.fr/?ig_embed_widget=1&product_no=4" width="214" height="366" 
 
 

LIMA SIERRA DELTA 78

LIMA SIERRA DELTA LXXVIII

 

Journal lysergique à parution très irrégulière. Version provisoire (2014/03/29) mise en ligne par Tango Alpha India Lima Uniform Charlie. Contact postal inchangé depuis plusieurs années-lumière: Lima Sierra Delta, b.p. 20039, 75221 Paris cedex 05.

E-mail : Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

Futurama

 

11 avril 2014: sortie du disque noir LES TOITS DU PALACE

 

Rétrorama spécial LTDP

2010

1er octobre. Enregistrement des premières guitares de Manfeilong. Le premier à écouter le morceau en chantier c’est un camarade bordelais expatrié dans le XXe arrondissement.

2011

19 avril. Enregistrement des premières guitares Pékin aujourd’hui. Le projet n’a pas encore de nom mais le « tempo moyen » est déjà déterminé.

21 avril. Enregistrement des premières guitares de Paris été 79. Comme le titre l’indique, tout se passe à une époque antérieure, d’ailleurs, même le thème mélodique est daté de la même façon.

22 avril. Enregistrement des premières guitares de Sur les toits du Palace. Pour plus de détails sur la genèse de cette ritournelle, un peu de patience, tout sera expliqué sur la pochette intérieure du futur disque noir.

2012

20 mai. Enregistrement de la première voix témoin de Made in China. Pas très dur d’écrire à la va vite les couplets appropriés quand on revient juste de la Cité interdite et d’autres endroits historiquement et culturellement très sympathiques. Pour mémoire : juste avant, LSD a joué à Shanghai et Pékin !

21 mai. Enregistrement des premières guitares de Gentil Robot, composition très ancienne, jamais diffusée. Aucun parti-pris, aucune préméditation, juste un exercice rétrospectif.

23 mai. Rikko  enregistre les premières guitares de Viet Lai Triade, Dolce Vita et Fukushima. VLT est déjà un balade, DV est déjà un morceau pas funk du tout quant à FKSM, c’est tout de suite un brulot sonore.

13 juillet. Rikko enregistre les premières guitares de Françoys Villon et J’aimerai toujours cette musique. J’enregistre les premières guitares de Poussière de la vie et de Psychojazz à partir de la mélodie au saxophone jouée par Muzo et captée avec son téléphone…

30 juillet. Enregistrement des premières guitares de Little John à partir de la mélodie au saxophone jouée par Muzo et captée avec son téléphone…

3 août. Muzo enregistre les premières pistes saxophoniques de Samedi soir Huit Zéro et Little John.

2013

22 mars. Enregistrement des premières guitares d’une nouvelle version du Pays que Dieu a oublié.

26 mars. Rikko enregistre la première guitare de Derrière le miroir et Jacqueline.

10 juin. Lundi matin. Paris. Arrondissement au chiffre fatidique. Le camarade batteur enregistre sa partie sur un morceau très karaoké où il est question de 西双版纳.

18 juin. Mardi matin. Paris. Même arrondissement. Opération Manfeilong. Muzo enregistre sa partie saxophonique. En fin d’après-midi, alors qu’il a déjà repris le chemin du neuf-trois, il me téléphone pour me dire qu’il aurait pu faire une partie de flûte…

28 juillet. Toujours à l’Est de Chinatown. Cambouis enregistre au Shepherd’s sa partie batterie sur J’aimerai toujours cette musique, Fukushima, Derrière le miroir et Pékin aujourd’hui.

4 août. Cambouis enregistre au Shepherd’s sa partie batterie sur Paris été 79, Françoys Villon, Le Pays que Dieu a oublié et Sur les toits du Palace.

20 octobre. Cambouis enregistre au Shepherd’s sa partie batterie sur Avant 75, Jacqueline, Made In China et Poussière de la vie.

2 novembre. Rikko a enregistré au Shepherd’s les basses de Poussière de la vie, J’aimerai toujours cette musique, Sur les toits du Palace, Pékin aujourd’hui, Jacqueline, Made in China, Derrière le miroir, Françoys Villon, Fukushima, Avant 75 et Dolce Vita.

6 novembre. Rikko enregistre au Shepherd’s les basses de Viet Lai Triade, Le Pays que Dieu a oublié, Manfeilong et Psychojazz.

17 novembre. Cambouis enregistre au Shepherd’s ses batteries sur Little John et les deux morceaux secrets. Rikko a pris le relais à la basse.

18 novembre. Programme des vocalises au Shepherd’s : Made In China, Fukushima et Derrière le miroir.

19 novembre. Suite du tour de chant : J’aimerai toujours cette musique.

20 novembre. Prise de mike au Shepherd’s pour enregistrer Poussière de la vie, Le Pays que Dieu a oublié et Viet Lai Triade.

21 novembre. Nouvelle séance microphonique pour parfaire Avant 75 et Little John.

23 novembre. Enregistrement des voix principales de Samedi soir Huit Zéro et Gentil Robot.

24 novembre. Muzo enregistre au Shepherd’s ses parties saxophoniques sur Little John, Psycho Jazz,  Made in China, Paris été 79, Poussière de la vie, Avant 75 et Samedi soir Huit Zéro et Gentil Robot. Présent à la séance : Benoît Caméra Silens, Sandie Sista, JFG, RV et Cambouis.

25 novembre. Enregistrement de nouvelles voix de Sur les toits du Palace et de Samedi soir Huit zéro.

27 novembre. Muzo enregistre au Shepherd’s ses parties saxophoniques sur Jacqueline, Le Pays que Dieu a oublié, Sur les toits du Palace, Fukushima, J’aimerai toujours cette musique, Pékin Aujourd’hui et Gentil Robot puis il a sorti sa flûte pour jouer sur Manfeilong… Cambouis l’a rejoint dans la cabine pour participer à la Chorale des poumons d’acier sur les morceaux appropriés. Présent à la séance : Space Invaders de retour de New York. Dîner, rue Nationale dans le XIII pour déguster une très copieuse soupe yunnanaise, suivi d’un retour au local au nom sélénite pour répéter le répertoire du concert du samedi soir à Eragny.

30 novembre. Voilà un bon bout de temps que LSD n’avait pas sévi dans le Val de l’Oise. Arrivée par l’A15 avec Rikko et Sylvain. Cambouis, Muzo et Sandie Sista sont déjà dans les loges du Covent Garden avec King Phantom. Contretemps et retard sur le timing. Il faut remplacer dare-dare le camarade Jim D. qui ne peut plus venir faire la sono comme convenu. Benoit Camera et Spirou étant également indisponibles, Sylvain fait appel à un de ses collègues, Sébastien qui par chance ne se trouve pas très loin à vol d’oiseau. Pour ce qui est du public, notons la présence de la Viet Lai Triade, des Niçois, des Pyrénéens de Monein, des Lyonnais, des Compiégnois, des Carnutes de Poissy, des indigènes pontoisiens dont Yéti et de tous les autres partisans lysergistes géographiquement non identifiés. Il y avait aussi Fab Dav Souris Krew de Beauvais, Philippe Sabre, Jean-Claude S.B. et Isabelle dont la sœur n’est plus jeune voleuse de sacs dans les boîtes de nuit. Ceux qui ont enregistré le concert avec leur téléphone savent déjà que j’ai chanté le nouveau couplet de Fukushima et que le nouvel instrumental s’appelle Psychojazz.

1er décembre. Pierre Mikailoff ex-Désaxés m’a convié au Christmas Punk Market de la Bellevilloise pour une causerie sur un mouvement et une musique me concernant un tant soit peu. Il a été question de la muséification du mouvement keupon. Les intervenants : un ex-Bazooka, le camarade Gogol, Christian Eudeline, moi-même et un Lyonnais que j’ai confondu avec un ex-Electric Callas. L’occasion de croiser Mister New Wave pas vu depuis Pékin l’année dernière, David Euthanasie de Tours, Fanfan Kidnap d’Angers, Arsenic Botzaris, les cousines Monna de Phnom Penh, Marjorie « en partance pour Vang Vieng », Vu Thi Mai et Cathy Souris Krew.

2 et 3 décembre. Premières mises à plat de Sur les toits du Palace, Dolce Vita, Little John et Avant 75.

19 décembre. Première séance de mix chez Spirou. Au programme : Le Pays que Dieu a oublié, Jacqueline, Derrière le miroir, Manfeilong, Fukushima, Viet Lai Triade et Psychojazz.

20 décembre. Deuxième séance de mix chez Spirou. Au programme : Sur les toits du Palace, Pékin aujourd’hui, Samedi soir huit zéro.

21 décembre. Troisième séance de mix chez Spirou. Au programme : Françoys Villon, Paris été 79, Little John, Avant 75, Poussière de la vie.

22 décembre. Quatrième séance de mix chez Spirou. Au programme : Dolce vita nouvelle version, Pékin aujourd’hui, Sur les toits du Palace.

23 décembre. Dernière séance de l’année chez Spirou et écoute en fin de soirée dans le studio J à Luna Rossa : le monde est devenu très petit, il y a entre autres même un représentant américain des Templars, un jeune Breton soldat du feu et une célébrité de la Raya pour le Tibet Libre présents sur les rangs. Après 22h, after au Laku En (乐园), rue Baudricourt, toujours dans l’arrondissement au chiffre fatidique.

24 décembre. Démarrage de l’opération MP3 avant le chant du coq, cinq jours avant la date prévue.

25 décembre. Les Toits du Palace sont arrivés à Phnom Penh. Destinataires : métis, ex-casques bleus et expats lysergistes.

26 décembre. La première chronique du futur album lysergique est signée par Viêt Tâm. Elle est mise en ligne sur la page appropriée du Livre des faciès à 17h23.

29 décembre. Les 19 titres de l’album Les Toits du Palace sont arrivés à New York. Destinataire de l’envoi : Kirk Yano, l’ingénieur-mélangeur de Princesses de la rue.

31 décembre. Retour à Paname. Discussion avec Philippe M. ex New Rose et responsable du commerce culturel dans l’enceinte du magasin Joseph Gibert juste en face de l’ex-Clos Saint-Benoît du parrain de Françoys Villon.  J’apprends que les disqueries comme la sienne même à l’échelle mondiale se comptent désormais sur les doigts de la main…

2014

1er janvier. Vous savez ce que je vais vous dire même si je ne l’écris pas (j’attends le nouvel an chinois pour ça). La deuxième chronique du futur album de LSD est publiée par Cob sur le Livre des Faciès. Plus tard dans la soirée, Enzo à peine redescendu du Phou Sy et revenu de la capitale historique du Royaume du Million d’éléphants tient me signaler que la référence à « Mesha » dans un des couplets de Sur les toits du Palace n’est pas très explicite. Du coup je me demande s’il ne faut pas rajouter sur la pochette de l’album qui sortira en mars, la mention « implicite lyrics ». Pendant ce temps, Gretel K. toujours à l’Est, au-delà du Rhin, fait savoir à limasierradeltafanclub  qu’elle a bien reçu les « nouveaux songs ». Le franglais de cette très germanique partisane est un vrai régal.

2 janvier. Nouvelle discussion avec Enzo. Il est question de glam rock, de Sandy Pearlman et de Kim Fowley. Pendant ce temps, la troisième chronique du futur album lysergique est mise en ligne sur le Livre des faciès par Thomas Courtial.

3 janvier. Préparation d’un jingle audiovidéographique. François Groslay nous fait également savoir par un lien vers une interview du groupe La Femme que ces derniers alors qu’ils se nommaient encore S.O.S. Mademoiselle reprenaient Haine Haine Haine. Ce qui n’est guère étonnant, quelques années auparavant, je me souviens bien avoir entendu ces jeunes gens jouer Yasmina dans un café du quai de la Tournelle.

4 janvier. La quatrième chronique du futur album lysergique est mise en ligne sur le forum « disques » de www.la-souris-deglinguee.com par greneta is dead.

5 janvier. Retour au Shepherd’s studio pour causer de la pluie et du beau temps. Pas pour faire du décollage d’avion et des vociférations dans le ème-aille-çi, juste pour caler le planning de la prochaine séance pour le post-mix « physique » de l’album que vous savez.

8 janvier. Laurent Chalumeau a fait également une chronique privée des Toits du Palace pas triste du tout. Je tiens à remercier tous les partisans lysergistes qui depuis plusieurs semaines apportent leur soutien à LSD par le biais d’International Raya Fan-Club 2014 (www.lasourisdeglinguee.fr). Plus tard dans la soirée, première répétition de l'année pour préparer le concert à Brest au local sélénite dans la partie orientale du XIIIe arrondissement. Pendant ce temps à l'autre bout de l'Yvelinestan, le cousin partisan 陈明心 met en ligne un deuxième diapoclip: Viêt Lai Triade (https://www.youtube.com/watch?v=Vw1YFrowxrY&hd=1).


9 janvier
. Paris XIIIe. Chinatown. Nouveau Quartier latin. Je  lis par hasard et avec du retard une interview du camarade Ma Jian dans le Sunday Mingpao datant du 14 juillet 2013, ce dernier fait allusion à notre passage dans le port des camphriers seize ans auparavant  lors de la soirée  subversive à Causeway Bay, très « anti-rétrocession » là où vous voyez les fêtards scander "Hong Kong" comme sur le clip éponyme, forcément. (http://news.hk.msn.com/sunday/%E4%BB%80%E9%BA%BC%E4%BA%BA%E8%A8%AA%E5%95%8F%E4%BB%80%E9%BA%BC%E4%BA%BA%EF%B9%95%E5%8F%AA%E8%A6%81%E4%BD%A0%E7%AB%99%E7%9B%B4%E4%BA%86%EF%BC%8C%E6%94%BF%E6%B2%BB%E5%B0%B1%E6%98%AF%E5%BD%B1%E5%AD%90-%E5%B0%88%E8%A8%AA%E4%BD%9C%E5%AE%B6%E9%A6%AC%E5%BB%BA)

16 janvier. Je pars en précurseur pour Brest. Soirée irlandaise avec l'équipe de Vinyl Sound et deux demoiselles de Bordeaux. L'une d'entre elles a une tatouage tibétoïde au poignet. Pour l'after chez l'habitant, Stéphane, marin phocéen exilé à Bro Léon et Brigitte 100% briochine se relaient à la platine, la sélection est très proto-reggae nouveau. Au fil de la discussion après minuit, il a été question de Tintin « Estrangin » et de Dauphin (rest in peace), normal mon principal interlocuteur a le même accent qu'Akhenaton et il n'est pas originaire de Marseille-sur-Oise.

17 janvier. Vers midi, cap vers Recouvrance pour participer à l'émission Fréquence Mutine, la station radio est situé au rez de chaussée d'un batiment en forme d'OVNI. L'occasion de causer dans le poste et de faire diffuser des extraits de LTDP: Fukushima,Samedi soir Huit Zéro et Paris été 79 (http://www.mixcloud.com/vinylsoundbrest5/interview-de-tai-luc-lsd-vendredi-17-janvier-2014fr%C3%A9quence-mutine-brest/). Je rejoins le reste de la section lysergique en début d'après-midi au Vauban. L'endroit est assez exceptionnel, à croire que ceux qui ont fait construire l'édifice ont consulté un géomancien chinois, pur coïncidence probablement, le chef barman est Sud-Vietnamien... D'après ce que je lis sur le livre qu'il a posé sur le comptoir, beaucoup de célébrités françaises ou pas sont passées par ce dancing brestois: Charles, Edith, Mistinguette et consorts. A par ça, le tonton annamite va beaucoup me parler de Saigon avant 75... pourtant il ne connait pas la chanson du même nom mais il sait de quoi il cause sans cacher ses joies et se peines qui revivent et reviennent comme un refrain. Nous montons sur scène vers 23h. Pas nécessaire de faire une auto-chronique de ce fest-noz énergique, je tiens juste à saluer comme il se doit toutes celles et tous ceux qui étaient présents à cet évènement finisterrestre et à remercier Stéphane, Sébastien, Xavier, Dav N., Brigitte et tout le krew de Vinyl Sound sans qui ce concert n'aurait jamais eu lieu. Bravo aussi à Thomas Komintern Burning Phantom Law qui en l'absence de Cambouis a fait plus qu'assurer l'intérim derrière les fûts.

18 janvier. Réveillé tôt pour accompagner Sandie Sista et Thomas à la gare, j'aurais eu le temps d'aller jusqu'à la rue du Siam mais j'ai oublié cette possibilité de vagabonder, à la place, je me suis rendu rue Monseigneur Graveran pour voir les bacs de Vinyl Shop, disquerie tenue par Steven, ce dernier m'a offert un certain nombre de ses productions et un 45 tours ethnique de Albert Kerbonne avec Jo "La-Ré-Do" à l'accordéon, un trois-titres incluant Le Forban, A Recouvrance et Fanny de Lanninon, une belle chanson de Pierre Mac Orlan.

20 janvier. Le partisan 越心 met en ligne sa version diaponisante deFukushima (http://www.youtube.com/watch?v=TJhdNwYIoNk&hd=1).

21 janvier. Le partisan Tommy Gun qui a déjà fait son compte-rendu du vendredi soir (https://www.facebook.com/notes/thomas-taquin/la-souris-d%C3%A9glingu%C3%A9e-brest-quintidi-28-niv%C3%B4se-de-lan-ccxxii-222/693213424042840) nous donne aussi le lien vers un bout du concert de LSD au Vauban (http://www.youtube.com/watch?v=u5aCY_NQDjo) mis en ligne par LaCleck, c'est-à-dire Les Jeunes cons, Le Bop de la dernière Chance, En Indochine, We lose to win et De Jaurès à Stalingrad. Encore dix jours, préparons-nous pour le vrai nouvel an.

Tango Alpha India Lima Uniform Charlie.


 
 
 
 
 

 
 

  

To listen to LSD music, just click here

 To watch some LSD videos click here

Facebook LSD

 Myspace LSD

  flyer_la_souris_nouvel_album_les_toits_du_palace.jpg

 

 

 Financement Participatif LSD

Chroniques

 

Concert de LSD au New Morning

à Paris

jeudi 15 mai 2014

Oui vous avez bien lu ! 

pour les préventes

on peut cliquer sur le lien suivant :

http://www.weezevent.com/lasouriseglinguee

 

Concert de LSD au Poste à Galène

à Marseille

vendredi 30 mai 2014

pour les préventes

on peut cliquer sur le lien suivant : 

http://weezevent.com/la-souris-deglinguee-au-poste-a-galene

 

lsdbiocouv


 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
welose2win
Top! © 2007 Clandestines Top!